Sortie du livre « Un Homme Debout »

UN HOMME DEBOUT Entretien avec Christel Seval « Chercher à devenir, rien de tel pour s’éloigner de ce qui est déjà là » D’abord Dieu ne doit pas me remarquer (cf l’élève en classe) donc je m’interdis de réussir, d’être magnifique, d’être trop heureux (attention au pain noir !) Car pour plaire à Dieu c’est mieux d’être pauvre, déshérité, humble. Bref, il vaut mieux être en galère car il ne faut pas le déranger pour rien le Barbu. Inconsciemment, toujours, nous sommes persuadés que Dieu est pur, qu’il incarne le bien, qu’il protège les gentils. Évidemment dès qu’on sort du … Continue reading

Extrait d’un des livres à venir, échange entre Christel Seval et Franck Lopvet.

[ORDONNER À LA MATIÈRE] Oui, cette notion de gratitude, il faut bien la comprendre. La gratitude face à la vie, il ne s’agit pas de la « jouer » ! Comment allez-vous faire pour faire « semblant » d’avoir de la gratitude pour un truc que vous savez qui n’est pas encore là ? Si l’on considère la Déesse, ou Dieu, c’est-à-dire Gaia ou l’Unité, on comprend que le TOUT est une « créance » énergétique, une source d’énergie nous permettant de transformer cette énergie en quoi que l’on désire. La nature de Gaia est d’être une réserve énergétique qui … Continue reading

L’Homme Debout, quelques pistes…

L’Homme Debout, quelques pistes… L’homme debout comprend que l’état du monde est notre perception de l’énergie « monde ». Les temps actuels nous apprennent à devenir responsables de nos créations. Pollution et guerre nous rappellent systématiquement qu’il devient dangereux de nier les liens entre ce que l’on vibre et ce que l’on vit. Les relations de cause à effet crèvent les yeux, c’est pourquoi l’humanité est aveugle. Nous récoltons la tempête de panique engendrée par le vent d’arrogance de chacun. Tout le monde se croit du bon côté du manche. Personne pour revendiquer le rôle de l’enfoiré. Cette planète est … Continue reading

Vivre: la solution à la vie

Vivre, la solution à la vie On dirait que le sens de la vie est perdu, que le monde cherche à remplir ce vide de sens. Un peu comme s’il fallait choisir un rôle. La plupart du temps, faute de savoir que l’on choisit, on croit être notre rôle. Nous sommes des êtres multidimensionnels. Des versions de nous, de cette vie ou d’autres, stagnent dans des toiles d’araignée vibratoires. Les expériences traumatisantes laissent parfois derrière elles des nœuds énergétiques qu’il convient de libérer. Lorsque ces nœud ne sont pas libérés, nous nous mettons à agir inconsciemment en fonction d’eux et … Continue reading

Il serait sage d’abandonner

Il serait sage d’abandonner Votre corps, votre vie, vos expériences sont réelles. C’est le monde manifesté, c’est le monde des formes. Ce monde réel est le monde dans lequel vous pouvez agir, en conscience, avec votre tête, votre pouvoir, vos mains. Dans ce monde, il est utile de réfléchir. Vous avez intérêt à comprendre, de contrôler un minimum, de faire des plans, des calculs, de viser juste. Dans cette version de la réalité, on peut jouer. C’est l’espace de jeu. Déménager ou pas, cet homme ou pas, cette femme ou pas, ce travail ou un autre, démissionner, acheter, convaincre, baiser, … Continue reading